fbpx

L’épreuve de langues se décomposent en 4 parties : le thème (français vers anglais, 20% de la note), la version (anglais vers français, 20% de la note), la compréhension de texte (30% de la note), l’essai (30% de la note).

Nous allons voir aujourd’hui 5 conseils pour avoir une meilleure note à l’épreuve de langues en prépa HEC, peu importe votre niveau en Anglais.

1 : Ne pas passer trop de temps sur la traduction

L’épreuve de traduction est sans doute celle dont le temps de résolution varie le plus.

C’est-à-dire, la différence entre l’élève qui prend le moins de temps à la faire et l’élève qui prend le plus de temps à la faire est très élevée.

Une erreur est sans doute de vouloir passer trop de temps sur cette partie de l’épreuve.

Elle ne rapporte pas un nombre de points élevés (40%). Et bien souvent, soit on sait, soit on ne sait pas.

Une minute supplémentaire passée sur votre essai sera largement plus bénéfique.

C’est pourquoi il n’est pas conseillé de faire un brouillon car il s’agit d’une perte de temps.

Le brouillon peut être utile avant de rédiger une phrase compliquée : écrivez la première traduction à laquelle vous pensez sur votre brouillon puis adaptez.

Pour résumer : le brouillon oui, mais que pour les phrases compliquées.

2 : Travailler le vocabulaire utile

Ensuite, il est important de posséder une base de vocabulaire importante.

En effet, plus vous aurez de vocabulaire et plus vous arriverez à traduire les mots proposés.

Attention cependant à ne pas vouloir tout apprendre. Il vous sera impossible de tout apprendre.

Il est inutile de vouloir connaître les mots les plus difficiles pour être le seul à les réussir et s’en vanter ensuite.

Consolidez les mots de vocabulaire les plus importants (pour ne pas se tromper sur un mot basique) mais ne cherchez pas à apprendre les mots complexes.

3 : Consolider la grammaire.

Au delà du vocabulaire, la grammaire est bien plus importante.

En effet, c’est celle qui coûte le plus de points. C’est pourquoi il faut se concentrer sur la grammaire plutôt que sur le vocabulaire.

Maîtrisez les conjugaisons, l’emploi des temps et toute autres règles classiques.

Pour cela, pour s’entraîner, vous pouvez utiliser un manuel de grammaire. Mais le mieux reste peut-être de directement appliquer et se confronter à la difficulté d’un exercice.

Mais au lieu de faire des annales, des thèmes, il peut être intéressant de réaliser des exercices de thèmes suivis, des phrases de thèmes avec une correction qui explique l’emploi de tel temps, de tel verbe etc…

4 : Ne pas négliger la compréhension de texte

Il ne faut pas croire que la compréhension de texte est “facile” et que tout le monde aura la même note.

Il existe de vrais méthodes pour améliorer le rendu de sa compréhension de texte.

Par exemple, il est important de mettre en valeur les liens entre toutes les informations et ne pas donner l’impression de faire une simple liste d’arguments.

Il est assez difficile de s’entraîner à réaliser cet exercice chez soi. Le seul moyen reste encore de faire les DS et pourquoi pas : faire des annales et demander à votre professeur de vous corriger.

5 : Tout miser sur l’essai

L’essai est sans doute ce qui va vous apporter la plus grande partie de la note de votre copie.

C’est pourquoi dans l’article sur la gestion du temps, je conseillais de garder l’essai pour la fin de l’épreuve.

C’est dans cette partie que vous pouvez montrer que vous avez des connaissances (même si vous n’êtes pas un monstre en Anglais).

Par exemple, les correcteurs et les profs d’anglais aiment beaucoup les chiffres sur l’économie américaine.

Des chiffres proposés par Stiglitz ou d’autres auteurs à gauche qui montrent les inégalités aux Etats-Unis seront très appréciés.

La pyramide de Maslow pourra aussi être utilisé dans de nombreux sujets.

Ce sont des références assez simples à utiliser.

La seule chose à faire si vous êtes limites en Anglais, c’est de préparer des phrases pour le dire d’une belle manière.

Apprendre des phrases par coeur peut être utile dans certains cas pour l’essai.

Voilà, 5 clés pour réussir votre épreuves de langues.