fbpx

Comment rester motivé en prépa HEC?

Pour resté motivé en prépa HEC, il faut avoir un objectif clair qui nous donne envie de nous donner à fond.

Il faut aussi que l’on sente que notre action a un impact pour réaliser cet objectif.

Or, les citations sont parfaites pour cela.

Voyons aujourd’hui 12 citations qui vont vous remotiver à travailler comme des machines :

Se fixer des objectifs permet de les atteindre

« Ce que l’on veut ardemment, constamment, on l’obtient toujours » Napoléon.

« La seule chose qui se dresse entre vous et votre rêve, c’est la volonté d’essayer, et la conviction qu’il est réellement possible » Joel Brown.

« Si vous travaillez pour quelque chose qui vous est cher, vous n’avez pas besoin d’être poussé. La vision vous pousse » Steve Jobs

Peu importe quels sont tes objectifs, il faut que tu veuilles réellement les réaliser.

Il ne faut pas que ce soit un objectif décidé sur un coup de tête.

Il faut que ce soit un objectif mûrement réfléchi.

Un objectif qui te fait vibrer. Il faut que tu te réveilles le matin en ne pensant qu’à celui-ci.

Si ton objectif est d’obtenir HEC, il faut que tu ne penses qu’à cette école.

C’est en la désirant absolument, en étant absolument focus sur l’objectif d’obtenir l’école que tu pourras espérer l’obtenir.

Ne te pose pas de questions et agis pour réussir ta prépa hec

« Ceux qui ne font rien ne se trompent jamais » Théodore de Banville

Ceux qui ne font rien ne se trompent jamais et ceux qui se trompent sont ceux qui ont fait quelque chose.

En effet, cette citation doit te faire reconsidérer l’échec.

L’échec n’est pas si terrible que l’on peut le penser.

C’est souvent pendant les périodes d’échec qu’on apprend le plus de choses.

Cela s’applique à de nombreux moments pendant la classé préparatoire.

Par exemple, lorsque tu passes une khôlle et qu’on te pose une question.

Si tu n’es pas sûr de la réponse, la peur de l’échec va faire que tu ne vas rien répondre par peur de te tromper.

C’est une erreur.

Peut-être qu’en réalité tu avais la bonne réponse sans le savoir.

Et même si tu te trompais, le fait de te tromper va marquer ton cerveau et va lui faire retenir la réponse beaucoup plus facilement.

Cela s’applique également en classe.

Ceux qui vont participer au tableau sont ceux qui retirent le plus des cours.

N’hésite donc pas à participer par peur de l’échec, tu risquerais de le regretter.

Enfin, cela s’applique aussi lors des DS de maths.

N’aies pas peur de réfléchir aux questions les plus dures, les mieux notées, sous prétexte que tu n’as pas réussi d’autres questions plus faciles.

Essaie, cela ne sera que bénéfique pour toi.

Sois ambitieux quant aux choix de ton école de rêve, ne te censure pas

« Les portes de l’avenir sont ouvertes à ceux qui savent les pousser » Coluche

« Le pessimiste voit de la difficulté dans chaque opportunité. L’optimiste voit une opportunité dans chaque difficulté ». W. Churchill

Ces citations font référence à l’ambition, au fait de ne pas se censurer.

Si tu es en prépa HEC ou que tu souhaites y rentrer, tu as déjà fait preuve d’ambition.

Tu es rentrée dans un cursus très difficile qui va te permettre de rentrer dans les meilleures écoles de commerce de France.

Pourquoi, alors, une fois arrivé en prépa HEC devrais-tu ne plus être ambitieux ?

Vise l’école qui te fait rêver en fonction de tes envies (ouverture internationale, salaire de sortie, masters proposés…) et tes capacités mais ne te restreint pas trop facilement.

Avec du travail il est possible d’obtenir n’importe quelle école.

Trace ton propre chemin en suivant les objectifs que tu t’es fixé

« Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible » Antoine de Saint Exupéry.

En prépa HEC, il existe deux types de personnes.

Et tu vas vite t’en rendre compte.

Il existe les personnes qui écoutent coute que coute leur professeur et les personnes plus indépendantes qui savent tracer leur propre chemin.

Les premières personnes vont travailler démesurément les DS et les interros dans une logique de court terme pour faire plaisir à leur professeur. Les seconds vont travailler dans une logique de long terme. S’ils ont un DS de maths mais qu’ils ont du retard en ESH alors ils travailleront l’ESH.

Les premières personnes écoutent aveuglément ce que leur disent leur professeur. Si on leur dit qu’ils ne sont pas bons, que ça ne sert à rien qu’ils tentent de passer les écoles du top 5, alors ils écouteront leur professeur et économiseront les quelques centaines d’euro pour passer le concours du top 5. Les seconds auront leurs propres objectifs internes qu’un professeur ne pourra pas défaire. Ils sauront tracer leur chemin et avancer vers leur objectif.

Un dimanche matin, les premiers se lèveront plus tard, estimant qu’ils sont en week-end, qu’ils n’ont pas cours et qu’ils n’ont pas besoin de se lever tôt. Les seconds estimeront que le dimanche est un jour comme les autres et qu’ils doivent se lever à la même heure.

Les premiers exulteront quand leur professeur leur dira « je ne vous donne pas de devoirs pour la séance prochaine ». Les seconds ne réagiront pas car ils n’ont pas besoin qu’on leur dise quoi faire pour travailler.

N’attendez pas que quelqu’un fasse le travail pour vous mais fixez-vous vos propres objectifs et avancez vers ceux-ci en travaillant dur.

Les succès et les échecs ne doivent pas vous détourner de votre objectif principal : les concours

« Un énorme succès est la meilleure des vengeances » Frank Sinatra

Votre parcours en prépa HEC se composera de succès et d’échecs.

Un succès sera par exemple une très nette progression dans une matière.

Un échec sera par exemple une désillusion : alors que vous croyiez avoir très bien réussi un DS, votre note vous déçoit.

Il est normal, à part pour les génies, d’avoir ces hauts et ces bas et il va falloir jouer avec eux.

Le plus important est de distinguer les succès.

Vous pouvez avoir tous les succès possibles pendant votre prépa (en gros réussir tous les DS), il y en a un qui est important.

Ce succès ultra important c’est cet « énorme succès ». Il s’agit de votre réussite aux concours.

C’est pour cela que vous devez vous battre.

Même si vous ne travaillez pas comme tout le monde dans une logique de court terme (en apprenant par cœur puis en oubliant après),

Même si vous n’obtenez pas les meilleures notes de la classe,

Même si vos professeurs ne vous trouvent pas un élève incroyable,

Vous avez un moyen de vous venger : et ce, le jour des concours.

Agis sur ce qui dépend de toi

« Ce n’est pas le vent qui décide de votre destination, c’est l’orientation que vous donnez à votre voile. Le vent est pareil pour tous ». Jim Rohn

En classe prépa HEC, tu as deux possibilités :

Vouloir tout contrôler. Contrôler ce qui ne dépend que de toi.

Tu dois choisir la deuxième option.

Il ne dépend que de toi de réussir tes dissertations en fonction du sujet tombé.

Néanmoins, il ne sert à rien d’essayer de prédire le sujet qui va tomber. La seule manière de faire ce qui dépend de toi c’est de bien réviser chaque chapitre avec une méthode d’apprentissage efficace.

Vouloir prédire le sujet qui va tomber, c’est comme vouloir prédire la météo.

Certes, il est possible de la prédire. Mais ce n’est pas sûr.

Même des professionnels peuvent se tromper.

Il peut être prévu du soleil et tomber de la pluie.

Alors tu as deux choix :

  • Venir habillé en touriste (short, lunette de soleil, casquette, tongs…)
  • Venir avec une tenue d’été et une tenue d’hiver.

Mets toutes les chances de ton côté de prévois toutes les tenues en apprenant tous les chapitres, pour pouvoir répondre à tous les sujets.

 « Les gagnants trouvent des moyens, les perdants des excuses » F.D. Roosevelt

Après un DS, tu peux réagir de différentes manières.

Tu peux ressasser ta note indéfiniment.

Si tu as une mauvaise note, tu peux être triste, pleurer, ne plus vouloir travailler.

Si tu as eu une bonne note, tu peux aussi en parler à tout le monde, être fier de toi.

Tu peux aussi chercher des moyens pour t’améliorer.

Si tu n’as pas réussi, c’est une incroyable opportunité pour essayer de t’améliorer en prenant en compte les corrections de ton professeur.

Si tu as réussi, c’est le moment de voir ce qui a marché dans ta copie et d’en prendre note. Par ailleurs, une copie n’est jamais parfaite donc tu dois aussi essayez de voir quelles sont tes quelques erreurs pour ne pas les refaire la prochaine fois.

Aie confiance en toi pour réussir

« Peu importe que tu penses que tu puisses ou que tu ne puisses pas, tu as raison ». Henry Ford.

« Les seules limites de nos réalisations de demain seront les doutes d’aujourd’hui ». F.D. Roosevelt

« Fake it until you make it!” Brian Tracy

Être étudiant en prépa HEC, c’est comme être un sportif de haut niveau.

Or, tous les sportifs de haut niveau le disent, la confiance en soi est super importante.

Sans la confiance en soi, il est impossible de réussir.

Si tu penses que tu ne peux pas faire quelque chose, en effet, tu ne pourras pas le faire.

Si tu penses que tu peux perdre, tu as déjà perdu.

Si tu laisses le moindre doute rentrer dans tes pensées, c’est déjà fini.

Tu as déjà perdu.

Alors, je ne dis pas qu’avoir confiance en soi est facile.

Il ne suffit pas de se dire un jour que l’on peut y arriver et que tout va fonctionner.

Il faut vraiment y croire au plus profond de soi.

Sois sûr de toi, mets-toi à penser que tu es le meilleur, que tu vas y arriver.

Ne doute jamais de tes capacités.

C’est ce qui permettra d’atteindre tes objectifs.

« Il y a plus de courage que de talent dans la plupart des réussites » Felix Leclerc.

Tout cela ne fonctionne qu’avec du travail.

Le talent existe. Il était peut-être suffisant au lycée mais il ne l’est plus en prépa.

Tu ne peux plus te reposer que sur ton travail.

 

 

Chaque lundi, je t’envoie un mail dans lequel je te partage le conseil, l’article, la vidéo, la citation, le point d’actualité de la semaine.

Il te suffit de t’inscrire au formulaire juste en dessous pour t’inscrire.

Merci pour ta lecture.