fbpx

L’annonce d’Emmanuel Macron a provoqué la fermeture de tous les établissements scolaires en France et donc, par conséquent, des classes préparatoires. Cela pose évidemment un gros problème pour les étudiants qui préparent un concours.

Alors, quelles solutions pour résoudre ce gros problème ?

Si vous êtes en première année, il faut surtout continuer à travailler. Vous n’avez pas la problématique des concours pour l’instant mais cela ne doit pas justifier d’arrêter le travail. Sachez que beaucoup d’autres candidats continueront à travailler donc ne pas travailler pourrait vous faire prendre du retard.

Si vos professeurs réussissent à assurer les cours (que ce soit en ligne ou par mail), il faut bien suivre leur conseil dans un premier temps pour ne pas perdre de temps. Le travail sur manuel (les classiques) est dans un second temps largement utile pour approfondir et continuer à maintenir un travail si vous avez fini celui que vous donne votre professeur.

Dans le cas où votre professeur ne vous donne pas de travail, le travail sur manuel peut largement être suffisant. Le plus dur sera alors de conserver la motivation.

Fixez-vous des petits objectifs concrets chaque jour qui vous pousseront à continuer.

Si vous êtes en 2A ou Khûbes, je peux comprendre que cette situation soit particulièrement handicapante.

Il peut paraître démotivant et décourageant de travailler sans savoir si le concours aura bien lieu mais sachez que tout travail effectué ne sera jamais perdu.

Les personnes les plus endurantes seront celles qui seront récompensées à la fin. Faites votre possible pour continuer à travailler. Il existe toujours des moyens de continuer à apprendre ses cours et de travailler via des manuels.

Ne vous cherchez pas d’excuses pour arrêter. Certes, il est possible que vous vous apprêtiez à travailler longtemps par vos propres moyens mais la difficulté est la même pour tout le monde.

Je suis bien conscient qu’il est difficile de travailler longtemps chez soi et sans cours mais j’ai justement écrit un article qui vous donne des astuces pour réussir à garder la motivation lorsque l’on travaille chez soi :

Continuez, vous n’avez jamais été aussi proche de la fin.

Les concours des Grandes Ecoles auront-ils lieu ?

Les écoles de commerce se réunissent Lundi avec le ministère pour prendre une décision concernant les concours. Nous en serons donc plus à ce moment-là.

Plusieurs solutions sont pour l’instant envisagées :

La tendance pour la BCE serait de maintenir les épreuves aux dates prévues avec une mobilisation de nombreux lycées pour limiter le nombre d’élèves par lycée.

Pour Ecricome, on parle pour l’instant de la même solution, même si les centres d’examen Ecricome sont aussi des lieux de centre d’examen pour d’autres concours comme ENS/IEP/Ingénieurs.

D’autres solutions plus extrêmes sont évoquées. Par exemple, il y a un bruit de couloir qui évoque la possibilité de supprimer les épreuves écrites et de ne proposer que des épreuves orales, ou encore de faire un recrutement sur dossier.

A noter qu’il parait impossible que le concours soit tout simplement annulé. Il faut donc dans tous les cas continuer à travailler même si on le comprend, avoir une date en ligne de mire est plus facile.

Reussirsaprepa vous souhaite bonne chance pour cette période difficile.