fbpx

Apprendre du vocabulaire en Anglais est important pour réussir sa prepa car cela permet de s’exprimer avec un langage plus élaboré et permet de mieux réussir l’épreuve de traduction.

Plus vous apprendrez du vocabulaire, plus vous aurez de chance de savoir traduire les mots les plus compliqués. Néanmoins, l’apprentissage du vocabulaire est un travail fastidieux car on pourrait apprendre une infinité de mot de vocabulaire. Il est alors facile de se perdre dans un apprentissage sans fin et de délaisser les autres matières.

Nous allons donc voir dans cet article quels sont les bonnes méthodes pour apprendre du vocabulaire et comment ne pas se lancer dans la tentative d’un apprentissage sans fin de toute la langue ciblée.

Certains mots de vocabulaire sont plus importants que d’autres

J’utilise constamment cet auteur mais Pareto est encore à mobiliser ici. Rappelez-vous toujours que 20% des causes engendrent 80% des conséquences. Cela signifie que 80% de vos résultats en langues seront permis par seulement 20% du vocabulaire en langues.

Cela peut paraître théorique car j’applique cet auteur partout mais croyez-moi : c’est vrai. Vous pouvez apprendre tout le vocabulaire du monde, il n’y a qu’une partie de celui ci qui vous permettra de réussir votre prépa. Pourquoi ?

Apprendre, apprendre et encore apprendre pour avoir une mémoire d'éléphant
Apprendre, apprendre et encore apprendre pour avoir une mémoire d’éléphant

Il est vrai qu’apprendre tout le vocabulaire est mieux que de n’apprendre que 20% car vous aurez sûrement une très bonne note en traduction. Mais cela est vrai si et seulement si votre objectif n’est que d’avoir une très bonne note en traduction. Il existe d’autres matières à prendre en compte.

Apprendre énormément de vocabulaire va être très difficile et va se faire au détriment de l’apprentissage de la civilisation dans la langue ciblée, très utile pour répondre à l’essai qui rapporte la plus grande partie des points (et qui est ce sur quoi vous devriez vous concentrer). Cela va se faire aussi au détriment des autres matières.

Le deuxième problème avec le fait de vouloir retenir un maximum de vocabulaire est de ne pas le retenir. Il vaut mieux savoir une liste réduite de vocabulaire (qui tombe souvent en traduction et qui vous permettra de mieux vous exprimer en essai qu’apprendre un vocabulaire qui vous servira avec une probabilité de 1% et qui fera juste “stylé” sur votre copie). Mettez votre ego de côté et jouez la carte de l’efficacité.

Mon conseil pour cette partie : apprenez les bases qui vous permettront de bien vous exprimer dans la langue (notamment les verbes d’actions) et consolidez-les. Apprenez et consolidez.

Comment apprendre et consolider facilement ?

L’astuce est d’utiliser anki ou tout autre logiciel qui utilise le principe de mémoire espacée. Je vais vous expliquer ici pourquoi le principe de la mémoire espacée va vous être utile en particulier pour les mots de vocabulaire en langues.

Le principe de la mémoire espacée fait que vous allez apprendre un mot un jour N. Puis, comme vous venez tout juste de l’apprendre vous allez le réviser le lendemain pour ne pas l’oublier, donc en N+1. Ici, deux options s’offrent à vous : soit vous réussissez le mot, auquel cas il sera inutile de le réviser en N+2, il reviendra alors en N+5 puis en N+11 par exemple. Si vous considérez que vous ne le savez toujours pas vous le réviserez alors le lendemain en N+3.

L’avantage est que vous êtes sûrs de toujours réviser les mots que vous ne savez pas car le logiciel fait tout pour vous. Vous êtes par ailleurs sûrs que si vous connaissez très bien un mot, vous n’aurez pas besoin de le réviser. Vous n’avez juste qu’à suivre bêtement le logiciel et une fois qu’un mot sera rentré dans le logiciel il sera ancré dans votre mémoire à long terme. Cela répond parfaitement à la logique d’apprendre puis de consolider.

Plus vous appliquez cette méthode tôt, meilleurs seront les résultats

Plutôt qu’apprendre énormément de vocabulaire en un minimum de temps, soyez régulier et commencez tôt. La méthode Anki pour l’apprentissage du vocabulaire peut être extraordinaire si elle est appliquée tous les jours et le plus tôt possible.

J’ai pour ma part utilisé dans les deux langues le manuel “le mot pour dire”. C’est un manuel intéressant car il y a à l’intérieur 4000 mots de vocabulaire. C’est à la fois beaucoup et peu comparé à d’autres manuels ou aux listes de vocabulaire que certains professeurs demandent d’apprendre à leurs élèves. Ce manuel présente le vocabulaire de base qui permettra d’assurer les fameux 80% des résultats liés au vocabulaire.

Si vous apprenez 10 mots par jour (ce qui est très raisonnable), en 400 jours (soit un peu plus d’un an), vous aurez appris et vous retiendrez parfaitement les 4000 mots du manuel.

Après, à vous de voir si vous voulez apprendre un peu plus par jour. Pour ma part, je faisais 1h de vocabulaire tous les jours, le matin entre 6h et 7h. Je prenais 30min pour l’anglais et 30 min pour l’espagnol. Je faisais les révisions des anciennes cartes puis j’ajoutais le maximum de nouveaux mots possibles pendant le temps restant. 2 mois avant les concours, j’ai arrêté d’ajouter des nouveaux mots. 2 semaines avant les concours, j’ai arrêté de réviser mes mots en considérant que je les connaissais tous et que même si j’en oubliais 1% ce n’était pas très grave. 1h par jour c’est beaucoup, mais j’en avais besoin vu mon niveau dans ces matières. Si vous êtes bons en langues et très faibles dans les autres matières vous devriez y passer un peu moins de temps mais vous rassurer grâce au principe d’Anki.

Avec cette méthode, vous vous mettez réellement à travailler les langues de manière efficace et les résultats se feront ressentir à moyen terme sans problème.

Attention à l’erreur que font tous les étudiants

Les connaissances à apprendre sont infinies. Concentrez-vous sur l'essentiel. PREPA ECE / ECS
Les connaissances à apprendre sont infinies. Concentrez-vous sur l’essentiel.

Attention à ne pas faire l’erreur que la plupart des préparationnaires font. Apprendre d’énormes listes de vocabulaire par coeur pour réussir l’interrogation qu’a prévue votre professeur. Certains vont apprendre par cœur des listes entières juste pour avoir une bonne note et rendre content leur professeur. Mais après ils ne vont pas réviser cette liste et vite l’oublier. J’avais par exemple un prof d’anglais en première année qui nous faisait apprendre des listes entières, plus de 500 mots à chaque interro avec des mots tels que « défense d’éléphant », les personnes qui voulaient se donner bonne conscience et faire plaisir au professeur apprenaient ces mots par cœur, avaient de bonnes notes, mais oubliaient leur traduction 2 jours après le test.

Moi, de mon côté, je continuais à apprendre mes 20 mots par jour, des mots assez simples et classiques en anglais que je ne connaissais pas très bien. J’en apprenais beaucoup moins que les autres pendant la semaine avant le test mais je retenais beaucoup plus qu’eux. Le seul inconvénient, c’était ma moyenne en Anglais qui en pâtissait, mais ce n’était pas grave, je savais que je travaillais pour un concours et non pour une moyenne.

Mon conseil est donc de faire votre routine, de vous fixer vos propres objectifs. Attention ! je n’ai pas dit que les mots de vocabulaire que vous donnent vos professeurs sont tous mauvais, ils peuvent parfois être bons. C’était le cas de mon prof d’espagnol en deuxième année, il donnait des mots très classiques à retenir. Il en donnait juste trop d’un coup. J’apprenais donc ses mots, mais à mon rythme. J’arrivais donc le jour du test avec la moitié de l’interro que je réussissais parfaitement sans hésitation et l’autre partie que je découvrais mais que j’allais apprendre la semaine suivante. Pour conclure, instaurez-vous une routine d’apprentissage de vos mots de vocabulaire et ne laissez pas une interro interrompre ce processus de long-terme qui va vous mener très loin.

Astuce bonus : profitez des vacances scolaires

Il est intéressant de profiter des vacances scolaires pour avancer énormément dans votre anki car c’est à ce moment que vous avez potentiellement la flemme de faire d’autres matières et vous avez aussi pas mal le temps. Pour ma part, j’apprenais 50 nouveaux mots par jour et par langues pendant les vacances scolaires de ma deuxième année. J’apprenais 25 nouveaux mots par jour et par langue pendant les grandes vacances. C’était un énorme gain de temps qui m’a amené à avoir un anki très gros avec un nombre de révision par jour très correct (car j’étais régulier)

En conclusion : Commencez tôt à apprendre du vocabulaire grâce à un manuel, fixez-vous un rythme que vous arrivez à suivre facilement puis tenez ce rythme.