fbpx

En cette période de coronavirus, le temps est au confinement. Et cela a eu pour conséquences, comme tu le sais, l’annulation des oraux. Les écrits, eux, sont reportés (entre fin mai et fin août), on ne sait pas encore vraiment.

Pendant que certains se lamentent en signant des pétitions contre l’annulation des oraux, en suppliant les professeurs des écoles de commerce de les maintenir, je vais t’expliquer pourquoi tu dois voir cette période comme une opportunité et comment la saisir.

Alors, en quoi l’annulation des oraux est-elle une chance pour un candidats des concours aux écoles de commerce ?

Les écrits ont été déplacés, ce qui te laisse plus de temps pour réviser. C’est donc une formidable opportunité pour réaliser ce que la plupart des candidats ne fait pas.

La plupart des candidats va essayer de réviser, réviser et encore réviser les fiches déjà réalisées, en les relisant avec peu d’efficacité.

Pendant ce temps, tu peux réaliser des actions efficaces pour réellement te démarquer de la majorité des candidats. Voici 4 astuces à mettre en place pour t’en démarquer.

Astuce 1 : Maitriser scilab en prépa HEC

L’une des grandes erreurs de la plupart des candidats est de ne pas maîtriser Scilab.

Scilab est le langage informatique utilisé en prépa HEC et faisant partie intégrante des annales de mathématiques en prépa HEC.

Ce langage est facile si on fait l’effort de s’y mettre sérieusement et ne prend pas beaucoup de temps à maîtriser.

De plus, les questions Scilab sont très bien notées dans les annales. Par exmeple, si l’on regarde l’annale ECE de HEC de mathématiques en 2019, réussir toutes les questions scilab rapportait 7/20.

Une question scilab équivaut à une voire plusieurs questions difficiles selon certains rapport de jury.

Pourtant, très peu de candidats le travaillent sérieusement. C’est donc une opportunité pour te démarquer.

Astuce 2 : enfin maîtriser la grammaire

Les conjugaisons en espagnol, les déclinaisons en allemand, la concordance des temps en Anglais…

… ce sont toutes les erreurs que font de nombreux candidats sur leur copie lors des épreuves de langues aux concours des écoles de commerce.

Ce sont des erreurs qui sont très communes donc ne plus en faire est très bénéfique.

Rien ne sert d’apprendre les mots de vocabulaire les plus compliqués pour amuser la galerie, le plus important est de réussir les bases : la grammaire.

La grammaire est ce qui représente le plus de points lors de la traduction puisque les erreurs de grammaire sont celles qui coûtent le plus de points fautes.

Dans l’essai, la grammaire est ultra importante car l’essai coûte pour beaucoup dans la note et tout le monde a une connaissance “correcte” de la civilisation.

Pourtant, ce n’est pas si compliqué de maîtriser la grammaire.

Mets-y toi à fond pendant quelques semaines à raison de quelques heures par jour et je te promets que ce sera ancré au moment des concours.

Rien n’est encore fait.

Astuce 3 : Faire des plans d’entrainement dans les matières littéraires

S’il y a bien une chose qu’aucun étudiant ne fait lorsqu’il prépare ses concours, c’est s’entraîner sur des plans détaillés.

Si l’excuse de “je n’ai pas le temps, je dois apprendre mon cours” pouvait fonctionner pendant l’année…

… le déplacement des écrits ne te laisse aucune excuse pour enfin travailler des plans détaillés.

Sur le site, vous pouvez retrouver les annales de géopolitique : ici et les annales d’ESH : ici pour justement vous entraîner sur des sujets.

Si vous pouvez ensuite l’envoyer à votre professeur pour qu’il vous le corrige : vous progresseriez de manière exponentielle.

Astuce 4 : mettez-vous enfin à travailler de manière active

La plupart des candidats sont improductifs quand ils travaillent.

Pourquoi ? Parce qu’ils ont passé la plupart de l’année à ficher leur cours de 80 pages en 30 pages de fiches cartonnées (en écrivant le plus petit possible pour se donner l’impression d’avoir fiché).

Ils ont passé un temps fou à produire ce travail et pourtant, le résultat est là, ils ne connaissent pas vraiment leur cours.

Arrive maintenant le temps de tout réviser.

Je comprends qu’il soit compliqué à quelques mois des concours de reprendre un système complet de fichage pour réviser les concours.

Je vais donc vous proposer une méthode de dernier recours pour véritablement apprendre efficacement.

Il faudra donc utiliser l’application anki qui est une application qui permet de faire des flashcards : elle utilise à la fois l’apprentissage actif tout en utilisant également le principe de mémoire espacé qui vous permet de ne réviser que ce sur quoi vous avez de réelles difficultés.

Je vous propose donc de ne rentrer que les éléments les plus brefs, qui n’ont pas besoin de faire l’objet d’une lecture complète.

J’entends pas là : les dates, les chiffres, les auteurs. En bref, tous les éléments dont vous n’avez pas besoin de suivre le fil du cours pour comprendre l’idée.

Apprenez-les grâce à Anki de manière efficace.

Sur votre fiche, supprimez ce que dit l’auteur, supprimez ce que veut dire le chiffre, remplacez vos dates par des “???”.

Puis relisez votre chiffre de manière active : à chaque fois vous forcerez votre cerveau à devoir se rappeler : vous retiendrez de manière ultra efficace.

C’est tout pour ces 4 conseils pour profiter au mieux du confinement pour réussir votre prépa.

Je comprends que ces conseils ne soient pas agréables à écouter, et c’est justement parce qu’ils ne sont pas agréables que les faire vous rapportait beaucoup.

Chaque semaine, je vous envoie un mail dans lequel je détaille un conseil de la semaine, l’article de la semaine, la vidéo de la semaine, l’actualité de la semaine. Il suffit de s’inscrire dans le formulaire juste en dessous.

Merci pour votre lecture.