fbpx

Une fois le texte de contraction lu et compris, un premier résumé effectué au brouillon, il est temps de passer à la rédaction.

La rédaction de la contraction de texte peut être compliquée si l’on ne sait pas comment commencer.

Mais le plus important est de se faire confiance est d’essayer. Ne perdez pas trop de temps, commencez et ajustez ensuite.

1) Lancez-vous dans la rédaction de votre contraction de texte

L’idée dans un premier temps et de vous lancer et de rédiger. Vous avez déjà de nombreuses idées à résumer donc essayez de commencer à rédiger.

Certes, cela ne sera pas parfait (nous reviendrons sur ça ultérieurement) mais il y a des éléments qui seront corrects.

Quand on rédige pour la première fois, de nombreux mots sont imprécis, de nombreuses phrases sont à rallonge et méritent d’être clarifiées.

Mais il ne faut pas en avoir peur, c’est normal.

Il vaut mieux commencer à rédiger les premiers mots pour que la suite vienne plus facilement.

Il est plus facile d’écrire quelque chose d’incorrect et de le corriger ensuite que d’attendre pour écrire quelque chose de correct à tout prix.

A mon avis, il vaut mieux se dépêcher d’avoir un premier texte. C’est rassurant. Cela vous permet de finir à l’heure votre devoir (ce qui est important).

2) Comptez une première fois le nombre de mots

Comme vous le savez, la contraction de texte est soumise à des règles précises.

Le nombre de paragraphes doit être compris entre 4 et 6.

Le nombre de mots doit lui être de 400 à plus ou moins 5%. Il faut donc absolument que votre texte soit compris entre 380 mots et 420 mots.

Une fois que vous avez rédigé une première fois, deux cas de figure s’offrent à vous, soit vous avez trop de mots, soit pas assez.

Ces deux cas peuvent arriver à tout le monde.

3) Dans les deux cas, il faut effectuer un travail de réduction de votre texte

Que votre texte soit trop long ou trop court, il est important dans un premier temps d’essayer de réduire son texte.

L’idée est d’éviter à tout prix les mots inutiles qui ne servent pas directement à avancer dans la contraction.

Evitez les mots qui alourdissent votre texte, par exemple les adverbes.

Si une phrase est longue, essayez de la reformuler pour réduire son nombre de mots.

Le but est d’être le plus direct, le plus percutant possible : aller droit au but.

4) Complétez la contraction de texte aux endroits les plus faibles

Ensuite, il est possible que vous manquiez de mots, soit parce que vous avez énormément réduit à l’étape précédente (ce qui est une bonne chose), soit parce que vous étiez déjà à moins de 380 mots à l’étape antérieure.

Dans ce cas, la procédure à suivre va dépendre du temps qu’il vous reste. S’il vous reste pas mal de temps, essayez de reparcourir le texte à la recherche d’une idée qu’il manque dans votre contraction.

Ajoutez-la en essayant de garder la même qualité d’écriture.

Si vous manquez de temps, essayez de consulter votre brouillon à la recherche d’idées que vous n’avez pas exprimées.

Enfin, il peut être très utile d’ajouter une phrase en plus qui va clarifier votre propos à certains endroits.

Le but est d’être le plus clair, le plus concret possible.

A certains endroits, une phrase du type « c’est-à-dire … » peut être super utile et ajouter énormément de concret.

5) Après avoir atteint le nombre de mots, conclure votre contraction de texte

Comment conclure un travail de contraction de texte ? Il faut alors relire.

Le temps de relecture est très très important dans cette épreuve.

Au cours de votre relecture, vous devriez surveiller :

  • Le nombre de mots
  • Les fautes d’orthographe
  • Les répétitions (il faut éviter que deux mots apparaissent dans deux phrases consécutives. Si tel est le cas, cherchez un synonyme)
  • Une phrase encore trop longue ou peu compréhensible (une fois que c’est rédigé au propre, il est compliqué de tout changer, mais parfois il peut être facile de couper une phrase en deux).

Si vous ne l’avez pas lu, voici notre article sur la lecture des textes de la contraction de texte : ici

Pour recevoir chaque semaine le mail de la semaine qui comprend un conseil, une citation inspirante, un fait d’actualité, un article exclusif et une vidéo, c’est ici